Le régime cétogène

Le régime cétogène est un mode alimentaire dans lequel les glucides sont réduits au maximum au profit des graisses et des protéines. L’organisme va alors apprendre à utiliser les matières grasses comme source d’énergie.

Les bienfaits du régime cétogène

Perte de poids, amélioration de nombreuses maladies (diabète, épilepsie…) et de l’état de santé général, amélioration des performances sportives, énergie accrue au quotidien, meilleure santé mentale et plus grande capacité de concentration, moins de fringale en fin de matinée et d’après-midi, les avantages du régime cétogène sont nombreux !

Les bases du régime cétogène

Les ingrédients autorisés

Maigrir avec le régime cétogène

Menu type de la semaine

Les macro-nutriments

Les macro-nutriments sont au nombre de trois : les glucides, les protéines et les lipides. En alimentation cétogène, ils doivent être répartis de la manière suivante : 75% de lipides, 20% de protéines et 5% de glucides, exprimés en pourcentage des calories consommées.

Protéines 20%
Lipides 75%
Glucides 5%

Les protéines

On les retrouve dans la viande, les œufs, le poisson, le fromage mais également dans les oléagineux.

Les lipides

Les matières grasses privilégiées sont le beurre, l’huile d’olive, les graisses animales, l’huile de coco ou la crème entière.

Les glucides

On les retrouve principalement dans les légumes, les baies et petits fruits, ainsi que dans les oléagineux et certains produits laitiers.

Les aliments interdits

Afin de limiter à moins de 25 grammes par jour sa consommation de glucides, certains aliments doivent être éliminés de sa liste de course :

  • Sucre blanc, sucre complet, sucre de coco, miel, sirop d’agave…
  • Produits à base de céréales (même complètes) et féculents : pain, pâtes, riz, avoine, quinoa, boulgour, pomme de terre, patate douce…
  • Légumineuses et légumes secs : pois-chiches, lentilles, haricots rouges…
  • Sodas et jus,
  • Fruits, à l’exception des baies et petits fruits rouges.

L’assiette cétogène

L’assiette cétogène type se compose donc d’une source de protéines (des œufs, un morceau de viande ou de poisson), de légumes pauvres en glucides, le tout arrosé de bonnes matières grasses : beurre, huile d’olive, crème entière…

La céto-adaptation

Pour devenir une formidable machine à brûler des graisses, le corps va devoir apprendre à puiser son énergie dans ce nouveau carburant plutôt que dans les glucides. On appelle cette période la céto-adaptation et elle dure entre 2 et 4 semaines.

Des symptômes peuvent apparaitre pendant la céto-adaptation : maux-de-tête, crampes, manque d’énergie… C’est ce que l’on appelle le keto-flu, ou la grippe cétogène. Pas d’inquiétude, cet état est passager et se résout après peu de temps et en augmentant sa consommation de sel et de magnésium et en buvant suffisamment.

Revenir en haut
Cétococotte 🥑🥓

GRATUIT
VOIR